Le community manager est-il trop généraliste ?

Le community manager est-il trop généraliste ?

Share This Post

Le community manager est pour beaucoup le mouton à cinq pattes ou le factotum du réseau ! Avec un descriptif de poste étoffé et des compétences qui sont presque un condensé de tous les grands métiers du web, il n’est pas du tout et malheureusement reconnu à sa juste valeur.

Dans certaines entreprises, toute leur réputation repose sur les épaules du community manager et sa capacité à rendre visible sa structure. De même, ils s’en servent pour promouvoir leurs produits/services à travers les réseaux sociaux. Autant dire qu’il s’agit d’un profil fondamental au sein d’entreprises diverses et variées et venant de tous horizons.

Alors pourquoi le community manager n’est-il pas valorisé et ne touche-t-il pas un salaire à la hauteur (ou long) de ses compétences ?

Table des matières

Le community manager est trop généraliste !

Le community manager est trop généraliste !

Le problème vient probablement de son profil très généraliste et bricoleur sur le web ! Il sait presque tout, mais pas assez. A voir aussi : Quelle micro entreprise pour créer un éditeur web ? –. C’est aussi là que certaines agences de community management capitalisent sur des profils ayant une réelle expérience.

Regardons quelques exemples concrets du CM :

La maitrise des réseaux sociaux et des outils

C’est en quelque sorte le fondement de son rôle de permettre d’aller plus loin, mais avec l’évolution incessante des réseaux sociaux, des fonctionnalités cachées, de nouvelles mécaniques qui demandent de la pratique et des cas concrets pour en tirer parti. Le community manager aura du mal à suivre. Sur le même sujet : Non, le Parlement européen ne reconnaît pas le vapotage. Entre son rôle principal et les nombreuses tâches qui lui sont confiées, une journée de 8 heures est comme une pause dans son emploi du temps.

Il ne suit plus le rythme de tout ce qu’on lui demande de faire ensuite ! De plus, nous ne nous vantons plus beaucoup d’être experts en quoi que ce soit, dans un monde où tout change de jour en jour.

Pour les outils, il faut parfois en connaître des dizaines pour n’en pratiquer qu’un peu au final, et surtout, qu’ils soient gratuits si possible. Ici aussi, vous devez être à jour et en attente sur tout ce qui passe inaperçu. Tout évolue et les entreprises n’ont jamais le budget à investir pour être plus productives. C’est au community manager de gérer seul dans bien des cas !

La rédaction (web) et le SEO

Certes le CM rédige, mais des accroches, des insights pour améliorer ses publications, mais pas des articles de fond pour un blog et encore moins optimisés pour Google. Le référencement n’est pas associé à son expérience, mais il doit tout de même connaître les fondamentaux du référencement. Sur le même sujet : ▷ 7 façons d’avoir des blogueurs à succès. Il peut être très bon parfois, mais ce n’est pas sa vocation première et il n’est pas payé pour ça.

Rédiger sur le web est un vrai travail d’appoint, pas un rôle qui fait partie du métier de community manager, même si certaines entreprises n’hésitent pas une seconde à lui demander d’avoir ces compétences et de rédiger des contenus optimisés. Si un community manager a cette vraie compétence, il est payé !

La modération

La modération reste un véritable enjeu autour des réseaux sociaux notamment, et logiquement bien lié au rôle du community manager. Cependant, où est la limite en termes de modération et où commence la gestion de crise lorsque les choses deviennent sérieuses ? Se soucie-t-on de la personnalité d’un CM lors de l’embauche, si l’on doit parfois tenir compte de la pression que la modération génère au sein de certaines entreprises ?

Alors, là encore, la modération est une dimension à acquérir à grands traits. De plus, il existe des agences qui ont une vraie connaissance sur le sujet, c’est-à-dire si la modération doit être considérée à part comme un vrai métier, avec une pratique qui nécessite des outils spécialisés pour gérer l’e-réputation.

Demandez à Netino by Webhelp la modération ! On parle de talents avec une réelle expertise sur le sujet et une culture acidulée du monde de l’entreprise. Ce n’est pas que le CM n’est pas doué, mais qu’il ne génère pas forcément une modération exigeante au quotidien. Il connaît les bases de la mécanique, mais n’a jamais, ou très rarement, été confronté à des cas concrets pour acquérir une réelle expérience.

Créativité et designer (en herbe)

Être créatif est un cadeau qui n’est pas donné à tout le monde. Certains parleront de capacités liées au cerveau droit et/ou gauche et d’une imagination débordante qu’il faut savoir retranscrire dans tous les cas. Là encore, les community managers ne sont pas tous créatifs à la fin de leurs études, encore moins dans leur nature.

Aussi, où est la valeur par défaut de la créativité ? Savez-vous utiliser Photoshop ? Savez-vous comment donner vie à du contenu ? le rendre dynamique ? ou savoir engager une communauté en étant original ?

On peut mettre tout ça derrière la créativité, mais est-ce que n’importe quel community manager est capable d’atteindre ce niveau, au point d’intensifier la compétition qui régnerait sur les réseaux sociaux. Non ! La création est aussi un rôle, un métier, où les agences excellent lorsqu’elles disposent d’une vraie équipe travaillant sur des sujets qui l’exigent en interne. C’est un métier qui reste parfois aux frontières de la publicité, car il y a souvent des profils créatifs.

Cependant, cela ne signifie pas que certains gestionnaires de communauté ne le sont pas ! De plus, on évoque souvent certains profils qui se démarquent en termes de stratégie. Preuve qu’ils peuvent être extraits d’un pool de CM où ils ne représentent qu’une petite partie des profils.

Maitriser la photo et la vidéo

Utilisons-nous des vidéastes ou des photographes dans le community management ? ou il y a des community managers qui savent manier un appareil photo, ou plutôt un smartphone qui fait de la photo et de la vidéo.

A ce stade on ne parle que de matériel, mais il y a ensuite toute la partie montage vidéo et photo, qui implique des photographes et vidéastes connaissant Photoshop et/ou des logiciels comme Adobe Premiere ou encore Final Cut.

Et malheureusement, certaines entreprises n’hésitent pas à le mentionner dans leur fiche de poste ! Oh super? Mais alors serai-je très bien payé si je sais faire tout ça ? Je vous laisse répondre.

Alors non! revenir à la routine ; Canva suffira dans de nombreux cas et des logiciels de montage comme Filmora ou des applications de montage vidéo comme Mojo pour créer vos histoires Instagram feront l’affaire.

Atteindre la performance (sans budget)

Atteindre la performance se transforme souvent en « être performance ». Vous retournez la figurine et vous êtes commissionné ! Une des meilleures façons de mettre le community manager sous pression quand ce n’est pas son boulot.

Malheureusement, les likes, les followers et les réseaux sociaux ne parlent pas toujours aux managers. Ce qu’ils veulent, ce sont des chiffres. Mais le community manager est-il pour la performance ou un commercial 2.0 ? et surtout est-ce considéré et payé aussi ?

Le tout sans budget pour vous aider à le faire, bien sûr ! Donc le community manager est aussi un peu commercial dans tout ça.

Avoir une conscience professionnelle (24/24 – 7/7)

C’est un point que nous saurons bien véhiculer au sein des sociétés au sens large. Soyez disponible et réactif ! alors que le CM l’est déjà et sa passion est généralement mariée à sa conscience professionnelle. Pour de nombreux community managers, les jours et heures de travail ne sont pas définitifs. A la moindre alerte, la conscience professionnelle prend le dessus.

Vous voyez un community manager qui dirait en réponse à un commentaire négatif bien placé vendredi soir, « j’attendrai tranquillement jusqu’à lundi matin pour répondre ». Donc oui ! Cela n’arrive pas tous les vendredis soirs, mais cela peut arriver pendant vos vacances, en milieu de week-end ou très tard dans la nuit. Aussi, certaines activités vous laissent parfois peu de choix.

Le CM est-il mieux payé pour tout ça ? Y a-t-il des heures ou des jours de service ? Eh bien non, car il est régulièrement seul !

Rédacteurs Web : Enrichissez facilement vos offres avec nos briques SEO !
Sur le même sujet :
Publié le 03/11/2021Vous faites de la rédaction Web et vous pouvez également…

Le community manager est trop généraliste pour espérer mieux !

En conclusion, car la liste pourrait encore être bien plus longue, le constat est malheureusement sans appel ! Le community manager est très généraliste et à la frontière de tous les rôles condensés en un seul. Il n’a pas le salaire cumulé de tous ces métiers du web, mais seulement le salaire d’un généraliste, qui reste un rôle essentiel.

Il n’y a pas de petit ou grand community manager, seulement des passionnés qui font bien leur travail et qui se contentent des moyens disponibles dans bien des cas. Les entreprises ne sont pas toujours indulgentes pour promouvoir le papier et lui donner plus de latitude.

La solution

Cherchez une spécialisation ou deux pour rompre avec cette généralité dont la liste de compétences ne cesse de s’allonger. C’est un peu comme une entreprise tous corps d’état ! On l’appelle pour changer un robinet ou on passe par un plombier ? La plomberie est un métier très bien rémunéré car c’est une denrée rare, mais c’est un vrai spécialiste qui peut se concentrer sur une tâche et en connaître tous les contours.

Le community manager représente cet univers aux multiples facettes qui ne cesse de s’étendre, sans réelle expertise à forte valeur ajoutée. L’élément central continue d’être l’animation et la gestion des communautés avec toutes ces compétences qui gravitent autour d’elle !

Recherchez la rédaction web et le référencement, la modération avec la gestion de crise, soyez un vrai vendeur B2B 2.0 ou encore un digital marketer avec une réelle expérience de la performance grâce à des outils dédiés. Tous ces sujets sont les plus appréciés dans les affaires. Mais si vous aimez plus que tout le community management, il vous sera difficile d’évoluer d’un point de vue salarial, à de rares exceptions près !

La vraie évolution sera aussi l’aspect stratégique en optant pour le rôle de social media manager, et si possible avec le salaire qui va bien, quand on ne le confond pas volontairement avec le CM.

Qu’est-ce que tu penses ? D ‘accord en désaccord? Avez-vous des retours à me faire et pourquoi pas témoigner ?

Lire aussi :
Le ton de vos communications doit être propre à votre entreprise. Révélez…

Quels sont les avantages du métier de community manager ?

Quels sont les avantages du métier de community manager ?

Chaque métier a ses avantages et ses inconvénients, dans celui de community manager les avantages qui ressortent sont le contact avec la communauté, les échanges qui se créent et l’enrichissement personnel grâce aux interactions avec le public.

Quels sont les avantages du community manager ? L’avantage du community manager est qu’il peut travailler dans tous les secteurs et donc dans différents types d’entreprises ou pour de nombreux clients : En agences de communication, web et événementielles. Dans les médias : télévision, radio, journaux, …

Pourquoi faire le métier de community manager ?

Assurer la réputation électronique de l’entreprise : Le community manager s’assurera également de la bonne réputation de l’entreprise sur les médias sociaux. Grâce à des outils dédiés, il pourra analyser et surveiller le web pour entendre ce qui se dit sur sa marque/entreprise.

Pourquoi travailler en tant que community manager ?

Les entreprises recrutent un community manager pour trois raisons principales : accroître la notoriété de l’entreprise, acquérir de nouveaux clients et fidéliser les clients. Viennent ensuite la gestion de la relation client (CRM), le recrutement et le travail autour de la marque employeur.

Pourquoi aimer le community management ?

Crée une proximité avec les consommateurs. Le community manager doit connaître le profil des clients, leurs besoins et leurs questions les plus fréquemment posées. Il connaît ses produits comme sa poche et fait preuve de compréhension et de diplomatie en cas d’insatisfaction.

Quel est le profil d’un community manager ?

Le community manager (animateur de communauté web) a pour mission de fédérer les internautes au travers de plateformes internet autour de centres d’intérêt communs (marque, produits, valeurs, etc.), d’animer et de faire respecter des règles éthiques.

Quel est le rôle d’un Community Manager ?

En quoi consiste ce travail ? Le community manager doit fédérer un maximum d’internautes à travers les forums, les réseaux sociaux et professionnels. Spécialiste du Web, il est en vigilance permanente pour gérer l’image de son client ou de son entreprise sur le Net et rapprocher la marque du consommateur.

Quelles sont les 5 missions d’un Community Manager ?

Les missions du community manager

  • Développer la notoriété de la marque (de l’entreprise, de l’institution, de l’association) sur le web. …
  • Animer la communauté et renforcer sa cohésion. …
  • Soutenir le développement technique et fonctionnel de la plateforme. …
  • Rapports et analyses. …
  • Etre prêt.

Quelles sont les fonctions du community manager ?

Le community manager est chargé de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission est de développer et gérer la présence d’une organisation (marque, association, produit, jeu…) sur Internet.

Quelles sont les 5 missions d’un community manager ?

Les missions du community manager

  • Développer la notoriété de la marque (de l’entreprise, de l’institution, de l’association) sur le web. …
  • Animer la communauté et renforcer sa cohésion. …
  • Soutenir le développement technique et fonctionnel de la plateforme. …
  • Rapports et analyses. …
  • Etre prêt.

Quel est le rôle d’un community manager ?

En quoi consiste ce travail ? Le community manager doit fédérer un maximum d’internautes à travers les forums, les réseaux sociaux et professionnels. Spécialiste du Web, il est en vigilance permanente pour gérer l’image de son client ou de son entreprise sur le Net et rapprocher la marque du consommateur.

L'action de la glace semble être responsable de l'érosion ancienne des roches à travers la planète
A voir aussi :
Selon une étude publiée dans les Actes de l’Académie nationale des sciences.La…

Quels sont les missions du CM ?

Quels sont les missions du CM ?

Le Community Manager (CM ou « community animator » en français) est chargé d’organiser et de développer la communauté en ligne de toute entité. Il est le porteur direct de l’image de marque de l’acteur pour lequel il travaille.

Quelles sont les 5 missions d’un community manager ? Les missions du community manager

  • Développer la notoriété de la marque (de l’entreprise, de l’institution, de l’association) sur le web. …
  • Animer la communauté et renforcer sa cohésion. …
  • Soutenir le développement technique et fonctionnel de la plateforme. …
  • Rapports et analyses. …
  • Etre prêt.

Quelle connaissance un cm Doit-il impérativement avoir ?

En effet, il doit avoir des compétences stratégiques, techniques, éditoriales et relationnelles, ainsi que des connaissances en graphisme et une bonne dose de créativité.

Quel est le rôle d’un CM ?

Le community manager est chargé de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission est de développer et gérer la présence d’une organisation (marque, association, produit, jeu…) sur Internet.

Quelles sont les qualités d’un bon community manager ?

Le métier de community manager nécessite une excellente maîtrise de l’orthographe et de la langue française. Comme il est tenu de publier du contenu textuel, de discuter avec les abonnés ou de répondre à leurs avis et commentaires, il doit être capable d’écrire correctement et sans faute.

C’est quoi le rôle d’un community manager ?

Le Community Manager, aussi appelé web communication manager, a pour mission de communiquer au maximum la promotion de votre entreprise, de fournir des contenus éditoriaux (tels que des contenus textes et images sur les réseaux sociaux). Il animera et gérera les échanges internes et externes.

Quel est le rôle d’un community manager ?

Le community manager a pour mission de créer et d’animer des communautés pour développer les relations avec leurs publics – collaborateurs, utilisateurs, clients…

Comment est rémunéré un community manager ?

Un community manager débutant gagne entre 1 600 € et 2 000 € brut par mois (entre 1 250 € et 1 560 € net). Avec des années d’expérience, il peut augmenter son salaire jusqu’à 3 000 € / 3 500 € brut (2 340 € / 2 730 € net), surtout s’il travaille pour une grande entreprise ou une agence réputée d’Île-de-France.

Quelle connaissance un CM Doit-il impérativement avoir ?

Quelle connaissance un CM Doit-il impérativement avoir ?

En effet, il doit avoir des compétences stratégiques, techniques, éditoriales et relationnelles, ainsi que des connaissances en graphisme et une bonne dose de créativité.

Quel est le rôle d’un CM ? Le community manager est chargé de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission est de développer et gérer la présence d’une organisation (marque, association, produit, jeu…) sur Internet.

Quelles sont les qualités d’un bon community manager ?

Le métier de community manager nécessite une excellente maîtrise de l’orthographe et de la langue française. Comme il est tenu de publier du contenu textuel, de discuter avec les abonnés ou de répondre à leurs avis et commentaires, il doit être capable d’écrire correctement et sans faute.

Quel est le profil d’un community manager ?

Le community manager (animateur de communauté web) a pour mission de fédérer les internautes au travers de plateformes internet autour de centres d’intérêt communs (marque, produits, valeurs, etc.), d’animer et de faire respecter des règles éthiques.

Quel avenir pour le community manager ?

En quête de sens depuis plusieurs années, la fonction tend désormais à se professionnaliser. Ainsi, selon une étude du blog de l’animateur réalisée en 2019, 58% des community managers sont des salariés en CDI. Les entreprises semblent avoir compris l’importance de ce rôle.

Quel est le rôle d’un community manager ? En quoi consiste ce travail ? Le community manager doit fédérer un maximum d’internautes à travers les forums, les réseaux sociaux et professionnels. Spécialiste du Web, il est en vigilance permanente pour gérer l’image de son client ou de son entreprise sur le Net et rapprocher la marque du consommateur.

Quel est le salaire d’un community manager ?

2 000 € bruts par mois en moyenne pour un community manager débutant. Mais le salaire augmente vite !

Comment faire pour devenir community manager ?

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires pour devenir community manager ? Pour accéder à ce poste, il est généralement nécessaire de posséder un diplôme universitaire tel que Bac 3/5 avec une spécialisation en community management ou un diplôme scolaire en communication ou marketing.

Quel est le salaire d’un manager ?

France : le salaire moyen du « manager (h/f) » est de 2 045 € par mois.

Comment devenir community manager sans diplôme ?

Il est possible de devenir community manager sans diplôme. Ce qui compte, outre votre motivation, c’est votre appétence pour le digital et la communication. Si vous êtes autodidacte, vous pouvez par exemple suivre l’une des nombreuses formations disponibles en ligne.

Quelles sont les spécialités du community manager ? Ainsi, les écoles spécialisées en communication répondent bien à toutes les compétences requises pour ce métier : BTS Communication, Management des unités commerciales, technico-commercial, ou encore un DUT métiers du multimédia et de l’internet.

Comment se lancer en Free-lance community manager ?

Pour lancer officiellement votre activité de social media manager freelance, vous devez l’enregistrer au centre des formalités des entreprises. Si vous êtes indépendant ou entreprise individuelle, vous devez effectuer cette démarche auprès de l’URSSAF.

Quel code APE pour community manager ?

Le code Activité Principale Exercée ou APE habituellement attribué aux community managers est 70.21Z ; Le plafond de chiffre d’affaires du community manager indépendant ne doit pas dépasser 72 600 € ; La valeur des cotisations sociales est de 22% du chiffre d’affaires.

Comment devenir community manager autodidacte ?

Pour devenir autodidacte en community management, il vous faudra connaître parfaitement le métier et ce que l’on attend généralement d’un CM en termes de compétences et de savoir-faire. Pour suivre un cheminement personnel, vous devrez être efficace et préparer un plan d’apprentissage à l’avance.

Comment se lancer en Free-lance community manager ?

Pour lancer officiellement votre activité de social media manager freelance, vous devez l’enregistrer au centre des formalités des entreprises. Si vous êtes indépendant ou entreprise individuelle, vous devez effectuer cette démarche auprès de l’URSSAF.

Comment devenir un community manager autodidacte ? Pour devenir autodidacte en community management, il vous faudra connaître parfaitement le métier et ce que l’on attend généralement d’un CM en termes de compétences et de savoir-faire. Pour suivre un cheminement personnel, vous devrez être efficace et préparer un plan d’apprentissage à l’avance.

Quel code APE pour community manager ?

Le code Activité Principale Exercée ou APE habituellement attribué aux community managers est 70.21Z ; Le plafond de chiffre d’affaires du community manager indépendant ne doit pas dépasser 72 600 € ; La valeur des cotisations sociales est de 22% du chiffre d’affaires.

Où trouver son code APE Auto-entrepreneur ?

Pour trouver le code NAF d’un indépendant, il est possible d’accéder à internet. Il suffit d’accéder au site de l’INSEE où il faudra décrire en quelques mots le secteur d’activité de l’entreprise indépendante en question pour connaître son code NAF.

Quel statut pour community manager ?

La profession de community manager indépendant appartient à la catégorie des professions libérales non réglementées. Dès lors, il est tout à fait possible de devenir community manager en autodidacte, mais il sera nécessaire de suivre une formation auprès d’un spécialiste pour offrir des services de qualité à vos clients.

Sources :

Envie de recevoir nos news
N'hésitez pas à vous inscrire
Sur le même sujet
Comment gagner 200 euros par mois en ligne
rédaction web

Comment gagner 200 euros par mois en ligne ?

Gagner de l’argent peut être quelque peu compliqué, surtout lorsque l’urgence est au rendez-vous. Cependant, avec les avancées technologiques, les choses deviennent de plus en

Reformulez et réécrivez facilement du texte
rédaction web

Reformulez et réécrivez facilement du texte

Les rédacteurs Web ou autres rédacteurs sont conscients de la difficulté de récupérer un message et de le rédiger de manière claire et concise. Parfois,

Besoin de nouveaux contenus pour votre site ?

Faites appel à nos services